CHER – Le comeback de la diva

Véritable icône de la musique et du cinéma américains, Cher signe son grand retour sur les écrans dans une comédie musicale : Burlesque

cherPlus de sept ans après son dernier film, Cher (photo AFP) revient sur le devant de la scène. La chanteuse et actrice américaine réunit à nouveau ses deux passions en interprétant Tess, la patronne du Burlesque Lounge, dans le film Burlesque qui sortira le 22 décembre en France. Elle y partage l’affiche avec une autre diva : Christina Aguilera.

Bye Bye Las Vegas
A 64 ans, Cherilyn Sarkisian La Pierre, alias Cher, avait laissé sa carrière d’actrice de côté pour remplacer Céline Dion au Colosseum du Caesar Palace de Las Vegas. Après trois années de bons et loyaux services, la diva d’origine arménienne et cherokee raccrochera ses sous-vêtements pailletés le 5 février prochain pour un ultime concert retraçant sa carrière. Folk, disco, rock, pop, dance, la showgirl a posé son empreinte sur tous les styles musicaux. Des années fastes au sein du duo qu’elle formait avec son ex-mari Sonny (I got you babe) aux tubes interplanétaires qu’elle interpréta en solo (Shoop shoop song, If I could turn back time, Believe …), Cher est la seule artiste ayant eu au moins un titre classé no 1 dans les charts chaque décennie depuis les années 1960. Elle reste aussi l’une des seules artistes américaines (avec Barbara Streisand et Liza Minnelli) à avoir eu autant de succès au cinéma que dans la chanson. Cher a ainsi remporté plusieurs Golden Globes, un Prix d’interprétation féminine à Cannes et même un Oscar de meilleure actrice pour son rôle dans Eclair de lune en 1988.

Glamour et décadence
La Une de Vanity Fair ne s’y trompe pas. “Cher is Back”, titre le magazine américain consacrant sa couverture à une Cher toujours provocatrice. Ses longs cheveux noirs ébène, ses minirobes sexys et ses tenues transparentes et pailletées ont fait de cette fille de province une légende vivante outre-Atlantique. Son image sulfureuse a fait couler beaucoup d’encre. Après sa rupture en 1974 avec Sonny, la presse l’a dépeinte comme une mangeuse d’hommes. La réalité est pourtant bien moins glamour. La chanteuse a ainsi récemment avoué au site Parade avoir fait quatre fausses couches : “J’ai perdu quatre bébés avant Chaz. La troisième fois, c’est devenu un cauchemar. Les gens me félicitaient parce que j’étais enceinte, et lorsque je perdais l’enfant, ils me disaient ‘Oh, nous sommes vraiment désolés.’ Je me disais ‘Mon Dieu, je ne veux plus entendre ça!'” Puis, il y a eu le cirque médiatique lorsque sa fille unique a publiquement avoué son homosexualité et a même décidé il y a quelques mois de changer de sexe. Véritable ambassadrice des droits homosexuels et transsexuels, Cher a soutenu avec beaucoup de fierté sa fille devenue fils.

Une nouvelle tournée ?
De retour sur le devant d’une scène qu’elle n’a jamais complètement quittée, Cher va prochainement inaugurer son étoile sur le Hollywood Walk of Fame. Les admirateurs de la diva, qui a su rester proche de son public, espèrent que la sortie de ce film présage d’une nouvelle tournée internationale. Elle ne dit en tout cas pas non. Son banquier l’y encourage d’ailleurs. Sa tournée d’adieu, Living Proof – Farewell Tour (2002-2005) est entrée dans le Guinness des records comme tournée la plus rémunératrice jamais effectuée par une artiste féminine. Les fans en attendant se contenteront des numéros musicaux de Burlesque où leur idole est toujours aussi svelte et … jeune. La chirurgie esthétique a certainement gommé les ravages du temps mais il n’en est rien de sa prestance et de son talent. Doriana Sanchez, meilleure amie et plus proche collaboratrice de Cher depuis plusieurs décennies, estime que si tournée il y aura, elle devrait être : “éblouissante, fabuleuse, drôle”. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ?
Publié sur Lepetitjournal.com

Advertisements