MICHOU – La vie en bleu !

Michou, célèbre dandy tout de bleu vêtu, a fêté ses 80 ans au Trianon. Le propriétaire d’un cabaret montmartrois dédié à l’art du transformisme est la référence des nuits parisiennes depuis plus de 55 ans

michou anniversaire“Cet anniversaire me rend heureux, bien sûr, mais ça m’angoisse aussi. Je sais que je vais beaucoup pleurer, mais quelle belle soirée cela va être !”, a déclaré Michou juste avant sa soirée d’anniversaire, qui a eu lieu lundi soir au Trianon réquisitionné pour l’occasion. De nombreuses personnalités s’étaient déplacées pour fêter les 80 ans de l’homme en bleu, à l’instar de Nana Mouskouri, Jean-Paul Gaultier Mgr Jacques Gaillot ou encore Claude Lelouch. Une soirée pleine d’émotions mais aussi de paillettes avec de jolies girls, de beaux garçons (photo AFP) et surtout les Michettes, les célèbres transformistes du cabaret Michou.

De Michel à Michou
L’ascension de Michel Catty est une vrai “success story” à la française. En 1948, le jeune homme quitte son Amiens natal sans un sou en poche. Celui que l’on surnomme Mimi puis Chouchou, choisit alors le surnom de Michou, qui deviendra rapidement la pierre angulaire de sa marque, de son personnage. Michou, c’est un nom mais aussi un look bien particulier : des vêtements bleus, des cheveux platines coiffés en brushing et de grosses lunettes fumées (bleues bien entendu). “Les gens ne veulent pas me croire mais derrière mes lunettes, je cache ma timidité et mon trac”, expliquait-il en 2005 dans du documentaire retraçant sa carrière, Michou, la vie en bleu.

Une idée folle
Le patron de cabaret a rapidement conquis Montmartre grâce à sa bonne humeur et sa sympathie légendaires mais surtout grâce à une idée choc pour l’époque : faire un dîner spectacle avec des transformistes pour vedettes. Le propriétaire du petit bar du 80, rue des Martyrs lance un défi à deux amis lors de Mardi-Gras 1956 : se travestir en femmes célèbres. Le succès est tel que Michou décide d’engager d’autres transformistes, les Michettes, pour personnifier les grandes vedettes de l’époque, à grands coups de faux-cils et d’habits de lumière, en mimant leur jeu de scène sur une chanson en playback. “Il y a beaucoup de respect dans nos caricatures. Nous adorons nos victimes et elles le savent bien. Dalida adorait venir se voir plus délirante que jamais !”, souligne Michou. Si Brigitte Bardot, Dalida ou encore Sylvie Vartan sont encore présentes dans le spectacle, elles ont été rejointes ces dernières années par Patricia Kaas, Mylène Farmer ou encore Amy Winehouse.

80 ans ! Youpi !
Michou, l’ami des artistes, est devenu malgré lui l’un des symboles de la communauté homosexuelle. “Il paraît qu’avec Geneviève de Fontenay, nous sommes connus dans le plus petit village. Je suis populaire et ça me rend très heureux. J’ai la chance d’être un homosexuel notoire et aimé. Partout, on me reconnaît et on me salue avec beaucoup de gentillesse”, explique ce “gars du Nord”. La gloire ne lui est pourtant pas montée à la tête. Michou avec son petit cabaret reconnu internationalement, s’investit particulièrement dans la vie communautaire de la Butte. Un déjeuner est ainsi offert tous les mois aux pensionnaires de la maison de retraite de la Providence, établissement voisin de la salle de spectacle. Le chevalier de la Légion d’honneur sait que le plus important reste de transmettre du rêve et de la joie de vivre aux spectateurs : “Faire la fête, c’est l’essentiel. Allez ! La vie est belle ! Youpi !”

Publié sur Lepetitjournal.com

Advertisements