MALI – Le corps d’un otage probablement retrouvé

maliLe ministre français des Affaires étrangères a annoncé dimanche, qu’un corps trouvé récemment dans le Nord du Mali serait selon “une très forte probabilité” celui de l’otage français Philippe Verdon, enlevé par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans la nuit du 24 novembre 2011.  “Des vérifications complémentaires sont en cours”, a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay, Philippe Lalliot. Le décès de Philippe Verdon avait été annoncé en mars dernier par l’organisation Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) mais jamais formellement confirmé par les autorités françaises. Le Français avait été enlevé avec un compatriote, Serge Lazarevic, dans leur hôtel à Hombori (nord-est du Mali) alors qu’ils étaient en voyage d’affaires pour un projet de cimenterie. Le corps devait être rapatrié s’il se confirmait qu’il s’agissait bien de M. Verdon, selon la source proche de l’enquête.
Quatre autres Français, Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret, ont été enlevés le 16 septembre 2010 au Niger par Aqmi. A ces otages s’ajoutent deux autres Français: Gilberto Rodriguez Leal, enlevé le 20 novembre 2012 au Mali, et Francis Collomp, enlevé le 19 décembre 2012 au Nigeria.

Une “victoire” au Mali
Lors de son entretien télévisé du 14 juillet, retransmis en intégralité sur TV5 MONDE, le président français François Hollande a évoqué la situation au Mali, six mois après le début de l’opération des forces françaises et africaines.  “La France, avec les Africains qui se sont mobilisés, l’Europe qui nous a soutenus, les Nations unies qui nous ont donné le cadre”, “oui, c’est une victoire”, a déclaré le chef de l’État. “J’ai été salué en Afrique, non pas pour ce que j’avais fait, mais pour ce que j’avais décidé. Ceux qui ont agi, ce sont les soldats français”, a-t-il ajouté. “Nous avons vaincu le terrorisme au Mali, nous ne l’avons pas vaincu partout”, a-t-il concédé en rappelant que la France ne ferait “pas la guerre partout”. Une élection présidentielle est prévue au Mali le 28 juillet prochain. La France compte cependant  encore  3.200 soldats sur place.
Pour preuve de la coopération franco-malienne, des troupes maliennes ont ouvert dimanche aux côtés de militaires français le défilé du 14 Juillet sur les Champs-Elysées, à Paris, pour marquer le succès de l’opération “Serval”.

Publié sur lepetitjournal.com

Advertisements