Le Pha That Luang, Laos

© Damien Bouhours

© Damien Bouhours

Vientiane, au Laos, n’est pas vraiment une ville touristique, mais plutôt une destination relaxante, comme le disent les Laotiens “sabai sabai” (tout se passe tranquillement). Si sa situation à proximité de la frontière entre la Thaïlande en fait le lieu d’entrée idéal pour explorer le pays (et en particulier Luang Prabang, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO), la capitale possède peu de réelles attractions. Parmi celles-ci, il y en a une inévitable : Pha That Luang. Le stupa bouddhiste doré est le monument national le plus important au Laos et un symbole national. Ce temple fut autrefois la demeure d’importantes reliques bouddhistes mais subtilisées par plusieurs invasions siamoises. Le stupa lui-même a été rénové plusieurs fois depuis son érection au 3e siècle, en raison d’invasions birmanes, siamoises et chinoises.

© Damien Bouhours

© Damien Bouhours

Si les visiteurs peuvent marcher tout au long de l’année autour du monument géant recouvert d’or, chaque année, pour Pi Mai Lao (le nouvel an lao), vous pouvez entrer dans le cœur du complexe. En raison de la popularité de ce trésor national, soyez prêt à jouer des coudes.

© Damien Bouhours

© Damien Bouhours

Advertisements