Hanoi, Vietnam

hanoi2

© Damien Bouhours

Hanoi est un endroit qui divise. Soit vous l’aimez ou vous le détestez. Malheureusement, je me suis retrouvé du mauvais côté de l’équation. Même si j’ai vraiment apprécié me perdre dans les méandres de la charmante vieille ville avec son architecture coloniale française, j’ai été un peu dépassé par son atmosphère chaotique.

© Damien Bouhours

© Damien Bouhours

Ayant vécu quelques années en Asie du Sud-Est, je suis habitué aux rues bondées et aux décibels urbains, mais je ne m’attendais pas à ce niveau de “harcèlement social”. La plupart de mes rencontres avec les gens du pays se sont avérées assez décevantes. Dès l’instant où je suis entré dans la ville, la seule chose qui avait vraiment de l’importance était de me vendre tout et n’importe quoi et ce de manière très agressive. Premièrement à mon hôtel (qui généralement officie comme agence de voyage) : des excursions (y compris dans la célèbre baie d’Halong), puis dans la rue (“moto monsieur”, “moto monsieur” … “moto monsieur”!); et surtout en essayant de se détendre en admirant le lac Hoan Kiem (livres, boissons, nourriture, souvenirs …).

© Damien Bouhours

© Damien Bouhours

Si vous ajoutez à cela un trafic potentiellement mortel, même le très joli spectacle de marionnettes n’a pas pu sauver mon séjour. Mais je ne vais pas abandonner le Vietnam et j’espère avoir la chance d’y retourner et être en mesure de m’aventurer hors des villes, loin des sirènes touristiques.

Advertisements